Blog

Quand on « M », on compte ses pas !

27 mars 2020
Loïc

Certaines grandes enseignes, celles dont on repère le logo au premier coup d’œil, prennent très au sérieux la menace du coronavirus et ont choisi de se servir de leur notoriété pour promouvoir les gestes barrières qui protègent de la maladie.

Des modifications officielles… 
Au Brésil, McDonald a séparé les deux ponts de son logo iconique pour inviter ses consommateurs à respecter quelques pas de distance entre chaque personne.
La société argentine Mercado Livre, inconnue en France, a transformé son logo représentant une poignée de main, proscrite par le temps qui courent, par l’alternative plus hygiénique du salut avec les coudes.

Aux détournements officieux
L’agence de publicité Activista, basée à Los Angeles, a quant à elle cherché à sensibiliser le public à ce thème en imposant une distance de sécurité sur les pochettes d’albums des plus grands groupes de musique de la planète. Le graphiste slovène Jure Tovrljan a détourné des logos célèbres en affublant la sirène de Starbucks d’un masque de protection, en changeant Linked in en Locked in (enfermé à l’intérieur) ou encore en séparant les anneaux du drapeau olympique, report des JO oblige.

Casser les logos, casser les codes : sauver des vies.
Un pour tous, tous pour un et chacun chez soi, chez LC Design nous mettons tout en œuvre pour protéger nos équipes et nos clients tout en continuant à travailler avec vous sur vos projets.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *