Blog

Greenpeace : l’urgence de déranger

9 mars 2020
Loïc

Du babla incrusté dans des scènes apocalyptiques, c’est ce que propose la nouvelle vidéo choc de Greenpeace. Connue pour ses opérations coup de poing, l’ONG écologiste s’attaque cette fois aux discours creux des gouvernants occidentaux. Avec brio, disons-le.Le parti pris est assumé autant qu’il est récurrent chez Greenpeace : si les citoyens multiplient les petits gestes du quotidien pour sauver la planète, l’inaction des responsables politiques contribue, elle, à aggraver la crise climatique.Pour illustrer le caractère vain de leurs belles paroles, le film d’une minute présente des scènes de catastrophes naturelles dans lesquelles sont incrustés des « bla bla ».Car des discours, il y en a. Ils constituent d’ailleurs l’audacieuse bande-son de la vidéo. Mais l’ONG le martèle : « face à l’urgence climatique, les discours ne suffisent pas ».Aussi, c’était à prévoir, cette campagne dérange. Interdite dans les couloirs du métro parisien ainsi que dans plusieurs salles de cinéma de la capitale, elle est néanmoins visible depuis le 2 mars à Bordeaux, Lille, Montpellier et Toulouse. Et elle tourne à l’envi sur les réseaux sociaux.Chez lc design, nous sommes fiers de contribuer à partager cette campagne dont nous approuvons le fond… autant que la forme, cela va sans dire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *