Lc design | La communication heureuse (et bienveillante)
11269
post-template-default,single,single-post,postid-11269,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

BLOG

La communication heureuse (et bienveillante)

08 Juin 2018, Posté par morgane beauverger dans Blog, Communication

Dans un monde extrêmement mouvant où les repères classiques disparaissent au profit d’une plongée souvent stressante dans l’inconnu, LC Design vous propose de découvrir les vertus de la communication bienveillante.

La communication bienveillante utilise les processus de communication de la CNV, la Communication Non Violente, qui est une méthode appliquée à l’éducation. Transposée au monde de l’entreprise, c’est une forme de management qui s’appuie sur l’intelligence émotionnelle, le savoir-être aux autres.

Encore une nouvelle théorie de management ?

Non, car si cette approche managériale est à l’opposé du management pyramidal, elle est axée sur le travail collaboratif qui devient la norme aujourd’hui. Il est acquis que les gisements de performance des entreprises se trouvent dans une meilleure coopération entre les métiers. Or la communication bienveillante créée l’ambiance favorable à cette coopératiion en définissant un cadre de vie où les salariés n’ont plus peur de prendre des risques, ou d’assumer leurs erreurs. Mais si travailler ensemble est une stratégie gagnante pour : trouver des idées, innover, créer des solutions, être efficace … elle n’est pas innée pour tous.

Les objectifs à atteindre sont

  • d’identifier les freins à la communication, les comportements agressifs ainsi que les ressources qui permettent de désamorcer les conflits ;
  • de clarifier les demandes, les besoins, le ressenti de chacun ;
  • de décoder les signes d’agressivité qui empêchent l’instauration du dialogue et de la reconnaissance de chacun.

La communication bienveillante, certes, mais par quoi commencer ?Jouez collectif !

De manière pragmatique, la communication bienveillante, c’est parfois simplement de savoir mettre de l’huile dans les rouages d’une machinerie complexe. Elle suppose de savoir mettre en pratique les cinq attitudes suivantes :

Le jeu collectif !
Avancer ensemble suppose de mettre son égo de côté et d’accepter que d’autres propositions puissent être plus pertinentes. Cette dimension permet ainsi à chacun de s’exprimer sans complexe. C’est la coopération qui permet de choisir une solution positive pour chacun.

L’art d’écouter l’autre
Etre bienveillant, c’est savoir écouter, pas seulement entendre. Ecouter en prêtant attention et en respectant la valeur de la parole de son interlocuteur, c’est pratiquer l’empathie. C’est avec ce type d’écoute que l’on enrichit sa réflexion.

Un compliment ne nuit pas
Sans sombrer dans l’angélisme béat, formuler un compliment c’est une façon de montrer son intérêt à un collaborateur, de reconnaître la qualité de son travail ou ses compComplimentezétences … bref de le motiver à poursuivre.

Souriez !
Les bonnes recettes de grand-mère sont déclinables : souriez (et l’on vous sourira), dites bonjour, saluez, remerciez, offrez un café, pratiquez (prudemment) l’humour … soyez disponible. L’ambiance de travail et les performances de l’entreprise n’en seront que meilleures.

Assumer
Bonnes ou mauvaises nouvelles, montrez-vous à la hauteur en sachant les annoncer avec psychologie et respect. Au délà de la valeur d’exemplarité, la clarté managériale engendre la motivation des équipes.

Et après ?

La bienveillance managériale est aujourd’hui souvent reliée à la question du bien-être, de la qualité de vie au travail. Elle peut-être également reliée à la notion d’amélioration continue de la performance.

L’esprit start-up développe une approche qui pousse encore plus loin la notion de bien-être à travers le feelSouriez-good management ! C’est l’esprit Google qui tend à meubler les salles de pause de sofa, de baby-foot, de fauteuils massants et de distributeurs de « m&m’s » mais attention aux paillettes … et aux illusions. La communication bienveillante se base sur une exigence de relation aux autres pas sur un sur-investissement en équipement ludique !

A voir : L’intervention de Juliette Tourmand au TEDx de Rennes
Source : http://www.juliette-tournand.com

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Écrire un commentaire