Blog

2016, l’année de la Breizh* !

8 janvier 2016
morgane beauverger

Après le Champagne, les chocolats et la crise de foie, place aux bonnes résolutions et aux traditionnels échanges de vœux. Le début d’année sonne une forme de renouveau, de remise à zéro des compteurs et une espérance : santé, bonheur, prospérité et jouissance.  LC Design vous propose d’en apprendre davantage sur les vœux.

Faire du passé table rase et souhaiter aux autres ce que l’on espère pour soi-même. Cette tradition séculaire prenait par le passé la forme de visites à son entourage (parents, amis, voisins) et de remise d’offrandes.

La carte de vœux

Originaire d’Extrême-Orient, la carte de vœux prend ses marques en France entre le XVe et le XVIIe siècle et remplace progressivement les visites aux proches. D’abord sous forme de feuillet manuscrit puis sous forme d’imprimés que les marchands adressaient à leurs clients en guise de remerciements.

Lithographie et usages anglo-saxons

Au XVIIIe, c’est la combinaison de l’invention de la lithographie par Aloys Senefelder (technique d’impression qui permet la création et la reproduction à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire) et de l’usage qu’en firent les anglais, qui contribua à l’essor de la carte de vœux. En 1843, le peintre anglais John Calcott Horsley (1817-1903) réalise la première carte de vœux officielle et lance la pratique de la carte de souhaits du temps des Fêtes.

La tradition s’exporte, fin XIXe en Amérique du Nord et s’étend à l’ensemble de l’Europe. En 1910, Joyce Clyde Hall fonde dans le Missouri, l’entreprise Hallmark qui propose une multitude de carte de souhaits pour la nouvelle année ou tout autres moments de vie à célébrer.

Vœux Hallmark
Vœux Hallmark

La carte de visite en France

Pour remplacer les visites de nouvelle année, jugées parfois contraignantes, il fut admis qu’une carte de visite pouvait remplacer le déplacement. La carte cornée en haut à droite indiquait que l’on s’était déplacé pour la déposer. C’est ainsi qu’apparut l’habitude de remettre au concierge du domicile de ses proches le 1er janvier une carte de visite sur laquelle on avait écrit une formule de vœux.

Les vœux voués à disparaitre ?

Les entreprises du secteur de la mode ou agro-alimentaires ont depuis bien longtemps profité de cette période pour valoriser leur image auprès de leurs clients.

Cependant, la prise en compte des contraintes environnementales à conduit chacun à limiter l’usage du papier, c’est ainsi qu’apparait la carte de vœux électronique avec des services dédiés sur Internet. Aujourd’hui l’avènement des smartphones développe le voeu-instantanné via sms, Facebook et autres applications sur smartphone …

Mais cette année, les sms de vœux ont marqué le pas chez deux opérateurs téléphoniques et la carte de vœux papier a encore de beaux jours devant elle.

Vœux de 1906
Vœux de 1906

Plus personnelle qu’un SMS, la carte offre l’opportunité de transmettre une émotion.
Tendance, elle profite du renouveau de la papeterie.

Et vous, comment aimez-vous recevoir les vœux de bonne année ?

 

Sources :

http://www.lemagfemmes.com/Nouvel-An/Les-origines-de-la-carte-de-voeux.html

http://www.site-du-jour.com/dossiers/cartes-voeux.html

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article1713

*Breizh pour la Bretagne et parce que ça rime avec 2016 …

 

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *