BLOG

Aya de Yopougon, un joli parfum d’Afrique

25 Mai 2012, Posté par Loïc dans Art
agence de com Lorient, agence de communication Lorient, com Lorient, communication Lorient, agence com Lorient, agence de communication Lorient, campagne de com, campagne de communication, campagne de pub, campagne de publicité, agence de pub Lorient, agence de publicité Lorient, créativité, design, édition, magazine, affichage, identité visuelle, logos, transport urbain, Lorient Morbihan Bretagne, agence de communication Morbihan, com Morbihan, communication Morbihan, agence com Morbihan, agence de communication Morbihan, campagne de com, campagne de communication, campagne de pub, campagne de publicité, agence de pub Lorient, agence de publicité Lorient, publicité Lorient, pub Lorient, communication compagnie de transport, communication transports urbain

Aya de Yopougon, un joli parfum d’Afrique Aya de Yopougon est le titre d’une bande dessinée, éditée en six volumes, dont je vous conseille absolument la lecture. Vous ne le regretterez pas !! L’histoire se déroule à Yopougon, quartier populaire d’Abidjan, à la fin des années soixante-dix. Aya, la belle héroine principale est agée de 19 ans et entreprend des études de médecine. Cette BD est réjouissante car elle est pleine de vie et de couleurs. Les situations des différents protagonistes sont dignes d’une série culte. Les rebondissements sont nombreux et on suit avec plaisir les aventures d’Aya et de ses amis : Adjoua, Bintou, Félicité, Hervé, Innocent … La culture Ivoirienne, certes différente, fourmille d’expressions très imagées et très drôles.

C’est l’une des forces de ces BD car on a l’impression d’être à Yopougon, à Abidjan. La magie opère… Le premier tome de cette série (éditée par Gallimard dans la collection Bayou de Joann Sfar) est sorti en 2005 et s’est vu décerné le « prix du premier album » au Festival d’Angoulême, l’année suivante. Le dernier volume de la série est sorti en 2010. L’histoire d’Aya est écrite par Marguerite Abouet, elle même ivoirienne, et illustrée par Clément Oubrerie.

Chaque tome offre un bonus ivoirien drôle et gourmand qui fait patienter jusqu’au tome suivant. Mais comment faire après le sixième tome, me direz-vous ?

Et bien la vie est très bien faite, parce que Aya passe au cinéma. Et oui, le film sortira le 11 juillet 2012 via le distributeur UGC.

Et ça je vous le dit, c’est une super nouvelle !

Écrire un commentaire